Ramadan

Aller à la navigation Aller à la recherche
Cet article est sur les observances religieuses pendant le mois de Ramadan. Pour le mois calendrier réel, voir Ramadan (mois calendaire). Pour d'autres utilisations, voir Ramadan (homonymie).

رمضان
Ramadan
On peut voir un croissant de lune sur les palmiers à Manama, marquant le début du mois islamique du Ramadan à Bahreïn
Observé par les musulmans
Type Religieux
Célébrations Les iftars communautaires et les prières communautaires
Les observances
  • scie (jeûne)
  • zakat et sadaqah (aumône donnant)
  • Taraweeh prière (musulmans sunnites)
  • Commémoration des nuits d'al-Qadr (musulmans chiites et sunnites)
  • lire le Coran
  • s'abstenir de toutes mauvaises actions et rester humble
Commence 1 Ramadan
Prend fin 29 ou 30 ramadan
Rendez-vous amoureux Variable (suit le calendrier lunaire islamique)
Date de 2017 27 mai - 24 juin (Umm al-Qura)[1][2]
2018 date 17 mai - 14 juin[1]
2019 date 6 mai - 3 juin[1]
La fréquence chaque année (calendrier lunaire)
Relatif à Aïd al-Fitr, Laylat al-Qadr

Ramadan (/ Æræmədɑːn /; Arabe: رمضان Ramadan, IPA: [Ramadan];[note 1] aussi connu comme Ramazan, romanisé comme Ramzan, Ramadhan ou Ramathan) est le neuvième mois du calendrier islamique,[3] et est observé par les musulmans dans le monde entier comme un mois de jeûne (Sawm) pour commémorer la première révélation du Coran à Muhammad selon la croyance islamique.[4][5] Cette célébration annuelle est considérée comme l'un des cinq piliers de l'Islam.[6] Le mois dure 29-30 jours, selon les observations visuelles du croissant de lune, selon de nombreux récits biographiques compilés dans les hadiths.[7][8]

Le mot Ramadan vient de la racine arabe ramiḍa ou ar-ramaḍ, ce qui signifie une chaleur brûlante ou une sécheresse.[9] Le jeûne est obligatoire pour les musulmans adultes, sauf ceux qui souffrent d'une maladie, voyagent, sont âgés, enceintes, allaités, diabétiques, malades chroniques ou ayant leurs règles.[10] Le jeûne du mois de Ramadan a été rendu obligatoire (wājib) pendant le mois de Sha'ban, la deuxième année après l'émigration des musulmans de la Mecque à Médine. Des fatwas ont été émises déclarant que les musulmans qui vivent dans des régions avec un phénomène naturel tel que le soleil de minuit ou la nuit polaire doivent suivre le calendrier de la Mecque.[11] mais l'opinion la plus communément admise est que les musulmans de ces régions doivent suivre le calendrier du pays le plus proche dans lequel la nuit peut être distinguée du jour.[12][13][14]

Pendant le jeûne de l'aube au coucher du soleil, les musulmans s'abstiennent de consommer de la nourriture, de boire des liquides, de fumer et d'avoir des relations sexuelles. Les musulmans ont également pour instruction de s'abstenir de tout comportement pécheresse qui pourrait nier la récompense du jeûne, comme un faux discours (insulte, médisance, maudire, mentir, etc.) et se battre, sauf en cas de légitime défense.[15][16] Repas pré-rapide avant l'aube sont dénommés Suhoor, alors que les fêtes après le coucher du soleil sont appelées Iftar.[17][18] Récompenses spirituelles (Thawab) pour le jeûne sont également censés être multipliés dans le mois de Ramadan.[19] Jeûner pour les musulmans pendant le Ramadan comprend généralement l'offre accrue de salat (prières), récitation du Coran[20][21] et une augmentation de faire de bonnes actions et de la charité.

Histoire

Chapitre 2, verset 185 en arabe.

Le chapitre 2, verset 185, des états du Coran:

Le mois de Ramadan est celui dans lequel le Coran a été révélé; un guide pour l'humanité, et des preuves claires de la direction, et le critère (du bien et du mal). Et quiconque d'entre vous est présent, qu'il jeûne le mois, et quiconque d'entre vous est malade ou en voyage, un certain nombre d'autres jours. Allah désire pour vous la facilité; Il ne veut pas de difficultés pour vous; et que vous deviez terminer la période et que vous devriez magnifier Allah pour vous avoir guidé et que vous pourriez peut-être être reconnaissant.[Coran 2: 185]

On croit que le Coran a été révélé pour la première fois à Mahomet pendant le mois de Ramadan, qui a été qualifié de «meilleur moment». La première révélation a été envoyée sur Laylat al-Qadr (La nuit du pouvoir) qui est l'une des cinq nuits impaires des dix derniers jours du Ramadan.[22] Selon les hadiths, toutes les écritures saintes ont été envoyées pendant le ramadan. On croit en outre que les tablettes d'Ibrahim, de la Torah, des Psaumes, de l'Evangile et du Coran ont été envoyées le 1er, le 6, le 12 et le 13[note 2] et 24e Ramadan respectivement.[23]

Selon le Coran, le jeûne était également obligatoire pour les nations antérieures et constitue un moyen d'atteindre taqwa, Peur de Dieu.[24][Coran 2: 183]Dieu a proclamé à Mahomet que le jeûne pour lui n'était pas une innovation nouvelle dans le monothéisme, mais plutôt une obligation pratiquée par ceux qui sont vraiment dévoués à l'unité de Dieu.[25] Les païens de la Mecque ont également jeûné, mais seulement le dixième jour de Muharram pour expier les péchés et éviter les sécheresses.[26]

La décision d'observer le jeûne durant le Ramadan a été envoyée 18 mois après Hijra, au cours du mois de Sha'ban dans la deuxième année de Hijra en 624 CE.[23]

Abou Zanad, un écrivain arabe d'Irak qui vécut après la fondation de l'Islam vers 747, écrivit qu'au moins une communauté mandéenne située à al-Jazira (nord de l'Irak moderne) observait le ramadan avant de se convertir à l'islam.[27]

Selon l'historien Philip Jenkins, Ramadan vient «de la stricte discipline de Carême des Églises syriennes», une postulation corroborée par d'autres érudits, tel le théologien Paul-Gordon Chandler.[28][29] Cette suggestion est basée sur l'idée orientaliste que le Coran lui-même a des origines syriaques chrétiennes, une revendication à laquelle certains universitaires musulmans comme M. Al-Azami, objectent.[30]

Rendez-vous importants

Le début et la fin du Ramadan sont déterminés par le calendrier islamique lunaire.

Début

Début du Ramadan entre les années grégoriennes 1938 et 2038.

Hilāl (le croissant) est généralement un jour (ou plus) après la nouvelle lune astronomique. Comme la nouvelle lune marque le début du nouveau mois, les musulmans peuvent généralement estimer le début du ramadan en toute sécurité.[31] Cependant, pour beaucoup de musulmans, ceci n'est pas conforme aux hadiths authentifiés indiquant qu'une confirmation visuelle par région est recommandée. Les variations constantes d'un jour existent depuis l'époque de Mahomet.[32]

Nuit du pouvoir

Article principal: Laylat al-Qadr

L'arabe Laylat al-Qadr, traduit en anglais est "la nuit du pouvoir" ou "la nuit du décret", est considéré comme la nuit la plus sainte de l'année.[33][34] C'est la nuit où les musulmans croient que la première révélation du Coran a été envoyée à Mahomet, déclarant que cette nuit était "meilleure que mille mois [de culte approprié]", comme indiqué dans le chapitre 97: 3 du Coran.

Aussi, généralement, Laylat al-Qadr aurait eu lieu une nuit impaire au cours des dix derniers jours du Ramadan, à savoir la nuit du 21, 23, 25, 27 ou 29. La communauté Dawoodi Bohra pense que la 23ème nuit est laylat al Qadr.[35][36]

Fin

Articles principaux: Prières d'Aïd al-Fitr et d'Aïd

La fête de Aïd al-Fitr (Arabe: عيد الفطر) marque la fin du Ramadan et le début du prochain mois lunaire, Shawwal. Ce premier jour du mois suivant est déclaré après l'observation d'un autre croissant de lune ou l'achèvement de 30 jours de jeûne si aucune observation visuelle n'est possible en raison des conditions météorologiques. Ce premier jour de Shawwal est appelé Eid al-Fitr. Aïd al-Fitr peut également être une référence à la nature festive d'avoir enduré le mois du jeûne avec succès et de revenir à la disposition plus naturelle (Fitra) de pouvoir manger, boire et reprendre l'intimité avec les conjoints pendant la journée.[37]

Pratiques religieuses

Azim Azimzade. Ramadan des pauvres. 1938

La pratique courante pendant le Ramadan est le jeûne de l'aube au coucher du soleil. Le repas d'avant l'aube avant le jeûne s'appelle le suhur, tandis que le repas au coucher du soleil qui brise le jeûne est le iftar.

Les musulmans s'engagent également dans une prière et une charité accrues pendant le Ramadan. Le Ramadan est aussi un mois où les musulmans essaient de pratiquer une autodiscipline accrue. Ceci est motivé par le Hadith, en particulier à Al-Bukhari[38] et musulman,[39] que "Quand le Ramadan arrive, les portes du Paradis sont ouvertes et les portes de l'enfer sont enfermées et les démons sont enchaînés."[40]

Jeûne

Article principal: Jeûne pendant le Ramadan

Le Ramadan est une période de réflexion spirituelle, d'amélioration et de dévotion et de culte accrus. Les musulmans sont censés faire plus d'efforts pour suivre les enseignements de l'islam. Le jeûne commence à l'aube et se termine au coucher du soleil. En plus de s'abstenir de manger et de boire, les musulmans augmentent également la retenue, par exemple en s'abstenant de relations sexuelles.[2] et généralement parole et comportement pécheurs. On dit que l'acte de jeûner détourne le cœur des activités mondaines, son but étant de purifier l'âme en la libérant des impuretés nocives. Ramadan enseigne également aux musulmans comment mieux pratiquer l'autodiscipline, la maîtrise de soi,[41] le sacrifice et l'empathie pour ceux qui sont moins chanceux; encourageant ainsi les actions de générosité et de charité obligatoire (zakat).[42]

Il devient obligatoire pour les musulmans de commencer à jeûner lorsqu'ils atteignent la puberté, du moment qu'ils sont en bonne santé et sain d'esprit et qu'ils ne souffrent d'aucun handicap ou maladie. Beaucoup d'enfants s'efforcent d'accomplir autant de jeûnes que possible pour pratiquer plus tard.

Les exemptions au jeûne sont le voyage, la menstruation, une maladie grave, la grossesse et l'allaitement. Cependant, beaucoup de musulmans avec des conditions médicales insistent sur le jeûne pour satisfaire leurs besoins spirituels, bien que cela ne soit pas recommandé par le hadith. Les professionnels devraient surveiller de près les personnes qui décident de persister avec le jeûne.[43] Ceux qui étaient incapables de jeûner doivent rattraper les jours manqués plus tard.[44]

Suhur

Article principal: Suhur
Iftar à la mosquée Sultan Ahmed à Istanbul, Turquie

Chaque jour, avant l'aube, les musulmans observent un repas pré-rapide appelé le suhur. Après s'être arrêté un peu avant l'aube, les musulmans commencent la première prière du jour, Fajr.[45][46]

Iftar

Article principal: Iftar

Au coucher du soleil, les familles se précipitent pour le repas rapide appelé iftar. Les dates sont généralement la première nourriture à rompre le jeûne; selon la tradition, Muhammad a rompu rapidement avec trois dates. Après cela, les musulmans se sont généralement levés pour la prière du Maghrib, la quatrième des cinq prières quotidiennes, après quoi le repas principal est servi.[47]

Les réunions sociales, souvent sous forme de buffet, sont fréquentes à l'iftar. Les plats traditionnels sont souvent mis en valeur, y compris les desserts traditionnels, et en particulier ceux faits uniquement pendant le Ramadan. L'eau est généralement la boisson de choix, mais le jus et le lait sont également souvent disponibles, tout comme les boissons gazeuses et les boissons contenant de la caféine.[43]

Au Moyen-Orient, l'iftar se compose d'eau, de jus, de dattes, de salades et de hors-d'œuvre, d'un ou de plusieurs plats principaux et de divers types de desserts. Habituellement, le dessert est la partie la plus importante de l'iftar. Les plats principaux typiques sont l'agneau cuit avec des baies de blé, brochettes d'agneau avec des légumes grillés, ou poulet rôti servi avec du riz pilaf de clous de pois chiche. Un dessert riche, tel que le luqaimat, le baklava ou le kunafeh (une pâtisserie au beurre et aux nouilles kadaifi sucrée au sirop et au fromage), conclut le repas.[48]

Au fil du temps, iftar est devenu un festival de banquet.C'est une période de camaraderie avec les familles, les amis et les communautés environnantes, mais peut aussi occuper de plus grands espaces dans les salles de banquets ou de masjid pour 100 convives ou plus.[49]

Charité

Articles détaillés: Zakat et Sadaqah
Hommes priant pendant le ramadan au sanctuaire d'Ali ou "Mosquée Bleue" à Mazar-i-Sharif, en Afghanistan

La charité est très importante dans l'islam et encore plus durant le ramadan. Le zakat, souvent traduit par «le taux de pauvreté», est obligatoire comme l'un des piliers de l'Islam; un pourcentage fixe des économies de la personne doit être accordé aux pauvres. Sadaqah est la charité volontaire en donnant au-delà de ce qui est exigé de l'obligation de zakat. Dans l'Islam, toutes les bonnes actions sont plus généreusement récompensées pendant le Ramadan que dans n'importe quel autre mois de l'année. Par conséquent, beaucoup choisiront cette fois-ci pour donner une plus grande partie, sinon la totalité, du zakāt qu'ils sont obligés de donner. En outre, beaucoup utiliseront également ce temps pour donner une plus grande partie de la sadaqah afin de maximiser la récompense qui les attendra au dernier jugement.

Prières nocturnes

Article principal: Tarawih

Tarawih (en arabe: تراويح) fait référence aux prières supplémentaires effectuées par les musulmans la nuit durant le mois islamique du ramadan. Contrairement à la croyance populaire, ils ne sont pas obligatoires.[50] Cependant, de nombreux musulmans prient ces prières le soir du ramadan. Certains érudits soutiennent que Tarawih n'est ni fard ou un Sunna, mais est le préponé Tahajjud (Prière de la nuit) prière déplacée à post-Isha ' pour la facilité des croyants. Mais une majorité d'érudits sunnites considèrent les prières de Tarawih comme Sunnat al-Mu'akkadah, un salaat qui a été exécuté par le prophète islamique Muhammad très systématiquement.

Récitation du Coran

En plus du jeûne, les musulmans sont encouragés à lire le Coran en entier. Certains musulmans effectuent la récitation de l'ensemble du Coran au moyen de prières spéciales, appelées Tarawih. Ces prières volontaires sont tenues dans les mosquées tous les soirs du mois, au cours de laquelle toute une section du Coran (juz ', qui est 1/30 du Coran) est récitée. Par conséquent, le Coran entier serait achevé à la fin du mois. Bien qu'il ne soit pas obligatoire de lire tout le Coran dans les prières de Tarawih, c'est commun.

Pratiques culturelles

Frapper la litière en Indonésie
Décorations Fanous Ramadan au Caire, Egypte
Le croissant est décoré de couleurs vives et magnifiquement illuminé pendant le ramadan en Jordanie
Ramadan dans la vieille ville de Jérusalem

Dans certains pays musulmans, les lumières sont placées sur les places publiques et dans les rues de la ville pour ajouter aux festivités du mois. Les lanternes sont devenues des décorations symboliques accueillant le mois du Ramadan. Dans un nombre croissant de pays, ils sont accrochés dans les rues de la ville.[51][52][53] On pense que la tradition des lanternes en tant que décoration associée au Ramadan est née durant le califat fatimide principalement centré en Egypte, où le calife

4.5
5
10
4
1
3
3
2
2
1
1