Comment une vague de chaleur affecte-t-elle le corps humain?

Le changement climatique promet d’apporter des étés plus longs et plus chauds dans de nombreux endroits de la planète. Ce mois de juin s’est avéré être le quatrième mois le plus chaud jamais enregistré à l’échelle mondiale. Avec plus de vagues de chaleur à l'horizon, et un gros qui balaie actuellement une grande partie des États-Unis, le risque de problèmes de santé liés à la chaleur a également augmenté.

L'épuisement par la chaleur est une réaction relativement courante à une chaleur intense et peut inclure des symptômes tels que des étourdissements, des maux de tête et des évanouissements. Il peut habituellement être traité avec le repos, un environnement frais et une hydratation (y compris le ravitaillement des électrolytes, qui sont nécessaires pour les fonctions musculaires et d'autres corps). Le coup de chaleur est plus grave et nécessite des soins médicaux - il est souvent accompagné d'une peau sèche, une température corporelle supérieure à 103 degrés Fahrenheit, la confusion et parfois l'inconscience.

Selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), la chaleur extrême n'est attribuée qu'à une moyenne de 688 décès chaque année aux États-Unis. Mais lorsque des vagues de chaleur persistantes frappent une région, les autres conséquences sur la santé peuvent être graves, y compris les insolations et même les dommages importants aux organes dus à la chaleur.

La canicule de Chicago à l'été 1995 a tué environ 692 personnes et envoyé au moins 3 300 personnes aux urgences. Une étude observationnelle de certains de ces patients a révélé que 28% des personnes diagnostiquées avec un coup de chaleur sévère étaient décédées dans l'année suivant leur admission à l'hôpital, et que la plupart d'entre elles avaient survécu à des températures élevées. "selon une étude de 1998 de la canicule, publiée dans Archives of Internal Medicine.

Au fur et à mesure que les températures se maintiendront au-dessus de la température interne saine de notre organisme, serons-nous capables de prendre la chaleur? Nous avons discuté avec Mike McGeehin, directeur du programme sur les effets sur l'environnement et les effets sur la santé du CDC, pour savoir pourquoi - et comment - une journée d'été chaude et ensoleillée peut nous aider.

[Une transcription éditée de l'interview suit.]

Comment les humains font-ils face à un temps chaud et chaud?
Les deux façons de faire face à la chaleur sont la transpiration et la respiration.

Alors, est-ce la chaleur ou l’humidité qui est le véritable tueur?
L'humidité est un facteur énorme. Si vous avez des températures extrêmement élevées et une humidité élevée, une personne transpire mais la transpiration ne va pas sécher sur la peau. C'est pourquoi il ne s'agit pas seulement de chauffer mais de combiner la chaleur et l'humidité. Cette combinaison se traduit par un nombre appelé température apparente ou "comment ça se sent".

Évidemment, il y a des seuils pour la température et l'humidité au-dessus desquels nous voyons une augmentation de la mort, et il va y avoir une température différente à Phoenix que ce qu'elle sera à Chicago.

L'autre facteur majeur en termes de température qui cause à la fois la mortalité et la morbidité est la température à laquelle il tombe le soir. Si la température reste élevée pendant la nuit, c'est à ce moment que l'on voit l'augmentation des décès. Le corps devient submergé car il ne reçoit pas le répit dont il a besoin.

Quel type d'impact a une chaleur extrême et soutenue sur le corps humain?
Les systèmes du corps humain qui lui permettent de s'adapter à la chaleur sont submergés. Quand une personne est exposée à la chaleur pendant très longtemps, la première chose qui s'arrête est la capacité à transpirer. Nous savons que lorsque la transpiration est séchée par l'air, il y a un effet de refroidissement sur le corps. Une fois qu'une personne arrête de transpirer, en très peu de temps, une personne peut passer de l'épuisement par la chaleur au coup de chaleur.

Que se passe-t-il dans la transition de l'épuisement par la chaleur au coup de chaleur?
Il commence par transpirer abondamment, et quand cela s'arrête, le corps devient très chaud. Finalement, cela commence à affecter le cerveau, et c'est à ce moment que les gens commencent à être confus et peuvent perdre conscience.

L'analogie que nous utilisons est si vous conduisez une voiture et vous remarquez que la lumière de la température s'allume, ce qui se passe est que le système de refroidissement de la voiture est débordé. Si vous éteignez la voiture et la laissez refroidir, vous pouvez recommencer à conduire. Mais si vous continuez à conduire la voiture, le problème dépasse le système de refroidissement pour affecter le moteur, et la voiture finira par s’arrêter.

Quelles autres parties du corps cette extrême surchauffe affecte-t-elle?
Comme la température du corps augmente très rapidement, le système nerveux central et le système circulatoire sont touchés.

Dans les endroits où il y a eu des expositions prolongées à la chaleur, il y a probablement un large impact sur de nombreux systèmes d'organes. Des vagues de chaleur qui ont été étudiées, comme à Chicago, il y a une augmentation des visites aux urgences et des hospitalisations pour des crises médicales qui ne sont normalement pas associées à la chaleur, comme les problèmes rénaux.

Mais cela n'a pas vraiment été étudié beaucoup. L’une des raisons en est que les études se sont concentrées sur la mortalité due aux vagues de chaleur, et la morbidité n’a pas fait l’objet d’une telle attention. Il faudrait examiner les personnes hospitalisées à la suite d'un coup de chaleur ou d'un coup de chaleur et les suivre dans le futur.

Avant que quelqu'un subisse un coup de chaleur complet, quelles sont les premières réactions du corps à une chaleur excessive?
Les éruptions cutanées et les crampes musculaires sont des signes précurseurs de la chaleur. Si ceux-ci ne sont pas traités, cela peut entraîner des symptômes plus graves.

Crampes de muscles peuvent être pour un certain nombre de questions différentes, y compris les électrolytes n'atteignant pas les muscles.

Les gens doivent être conscients que leur peau devient rouge et sèche, ce qui indique que la chaleur les affecte.

Qui est le plus vulnérable aux températures élevées prolongées?
Nous savons que les facteurs de risque de décès dus à la chaleur sont les citadins âgés, isolés et n'ayant pas accès à la climatisation.Les personnes obèses courent un risque accru, tout comme les personnes qui prennent certains médicaments. Et les personnes qui font de l'exercice ou travaillent dans le feu, qui ne répondent pas à ces critères, peuvent être en danger.

Quels médicaments peuvent rendre le corps plus sensible à la chaleur extrême?
Dans l'étude de la vague de chaleur de Chicago en 1995, nous avons constaté que les diurétiques pour l'hypertension artérielle étaient certains, et les bêta-bloquants-un certain nombre d'études ont montré que les personnes qui les prennent pourraient être plus à risque.

Certaines études ont montré que certains médicaments pour la santé mentale peuvent avoir une incidence sur la capacité d'une personne à gérer la chaleur. Mais c'est difficile à comprendre. Quand on regarde le nombre de personnes qui meurent dans une vague de chaleur et le nombre de personnes qui prennent ces médicaments, les chiffres peuvent devenir assez petits rapidement.

Quelle est la température la plus chaude qu'un humain en bonne santé peut tolérer?
Nous ne le savons pas, personne ne le sait. Il y a différents humains, différentes humidités, différents types de températures.

N'avons-nous pas évolué pour faire face à un temps très chaud?
Certes, la société a évolué pour faire face à la chaleur - et cela a été dans le développement des climatiseurs. Le premier facteur qui atténue la mort par la chaleur est l’accès à la climatisation.

Et j'ai lu que les ventilateurs ne fonctionnent pas pour empêcher la surchauffe dans des températures très chaudes ...
Non seulement ça ne marche pas, mais ça empire. Nous le comparons à un four à convection. En soufflant de l'air chaud sur une personne, il les réchauffe plutôt que de les refroidir.

Les humains modernes négligent-ils de faire quelque chose que nos ancêtres ont fait pour survivre à la chaleur?
Je pense que cela a toujours été un problème. Il y a des centaines d’années de personnes qui meurent de chaleur. Philadelphie en 1776 a eu une grande vague de chaleur qui a causé la mort.

Nous vivons également à des âges plus avancés et nous sommes plus urbains que nous ne l'avons été dans l'histoire de l'espèce humaine. Cette intense concentration peut se combiner avec l'effet d'îlot de chaleur dans les grandes villes. Nos personnes âgées sont également plus isolées que par le passé, de sorte que ces facteurs peuvent également jouer un rôle.

Le GIEC, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), qui est le plus à même de prédire que la science est la plus solide, est l'augmentation de la durée et de l'intensité des vagues de chaleur dans de nombreuses parties du monde.

4.2
5
11
4
3
3
3
2
3
1
1