Église éthiopienne orthodoxe de Tewahedo

L'ANNÉE LITURGIQUE

1. Le calendrier
Le calendrier de l'église éthiopienne est venu d'Egypte et en ce qui concerne les méthodes et les dates d'accord avec le calendrier de l'Église copte. Mais les deux calendriers diffèrent en ce qui concerne les jours des saints et le moment de les observer. L'année du calendrier éthiopien contient 365 jours auxquels s'ajoute tous les quatre ans un jour supplémentaire. Chaque année dans cette période de quatre ans est consacrée à l'un des quatre évangélistes qui viennent dans l'ordre suivant: Mathew, Mark, Luke et John. L'année de Luc est l'année bissextile éthiopienne et est l'année qui précède l'année bissextile occidentale.

Chaque année est divisée en 12 mois de 30 jours. Les 5 jours supplémentaires sont placés à la fin de l'année et connus sous le nom de Pagumen. Au cours de l’année bissextile, le jour supplémentaire est ajouté à ces cinq jours, faisant du Pagumen une période de 6 jours.

Les noms de mois sont les suivants:
(1) Meskerem (septembre-octobre)
(2) Teqemt (octobre-novembre)
(3) Hedar (novembre-décembre)
(4) Tahsas (décembre-janvier)
(5) Ter (janvier-février)
(6) Yekatit (février-mars)
(7) mégabits (mars-avril)
(8) Miyazia (avril - mai)
(9) Ginbot (mai - juin)
(10) Sene (juin - juillet)
(11) Hamle (juillet-août)
(12) Nehase (août-septembre)

Comme dans les calendriers julien et grégorien, les jours sont regroupés en semaines et sont nommés dans l'ordre.

JOURS DE LA SEMAINE
Sunday Ehud, Senbete Krestian
Lundi Sagno
Mardi Maksagno
Mercredi Rabue
Jeudi Hamus
Vendredi Sadus, Arb
Samedi Qadamit Sanbat

La chronologie de l'église éthiopienne suit l'ère de l'incarnation qui date de la naissance de notre Seigneur; il y a une différence de 7 ou 8 ans entre les systèmes occidental et éthiopien. Parce que l'église éthiopienne soutient que notre Seigneur est né 5500 ans après la création du monde, cela donne la différence de 7 ou 8 ans entre les Chronologies grégorienne et éthiopienne.

L'église utilise également d'autres systèmes de chronologie. Il y a l'ère du monde qui date de 5493 av. J.-C., qui diffère aussi de la chronologie occidentale par 7 ou 8 ans. Puis il y a un système de chronologie appelé "les années de la Miséricorde ou de la Grâce", un système qui suit le grand cycle lunaire.

le FETES MOBILES sont ceux de Pâques et les jours qui en dépendent. Le calcul de Pâques est basé sur le système d'Ammonius. Les dates de Pâques et de la fête qui en dépendent sont déterminées par le jeûne de Ninive qui précède le carême de Pâques et, à son tour, la date du jeûne de Ninive a été trouvée selon les principes donnés, la date de Pâques et les dates de la fête mobile peut facilement être calculée.

Le Carême de Pâques commence toujours un lundi et ne peut pas venir avant le 1er de Yekatit ni après le 5ème de Megabit. La fête du Mont des Oliviers commence toujours le dimanche et ne peut pas venir avant le 28 de Yekatit ni après le 2 de Miyazia.

Le Dimanche des Rameaux ne peut pas arriver avant le 19 Megabit 01 après le 23 Miyazia. Pâques est un dimanche et ne peut pas venir avant le 26 Megabit ni après le 30 Miyazia. Le congrès des prêtres commence toujours le mercredi et ne peut pas venir avant le 20 de Miyazia ni après le 24 de Ginbot. L'ascension commence toujours le jeudi et ne peut pas venir avant le 5 de Ginbot ou après le 9 de Sene. La fête de la Pentecôte débute toujours le dimanche et ne peut avoir lieu avant le 15 de Ginbot ni après le 19 de Sene.

2. FESTIVAL
Les jours des Saints et autres fêtes n'ont été imposés par aucune loi de Dieu, ils ont été établis par l'église elle-même. Certains retournent aux temps apostoliques et d'autres sont plus tardifs. Il y a un nombre prodigieux de fêtes dans l'Église éthiopienne. Les principales fêtes de l'église sont les neuf fêtes du Seigneur, trente trois fêtes de Notre Dame, les fêtes des Apôtres, le dimanche, le samedi, les fêtes des anges, les fêtes des justes (saints) et les fêtes des martyrs .

Les fêtes de notre Seigneur sont divisées en 9 fêtes majeures et 9 fêtes mineures. Les fêtes principales sont:
1. Sa conception
2. Noël
3. Epiphanie
4. Transfiguration
5. Dimanche des Rameaux ou hosanna
6. Vendredi saint
7. Pâques
8. Ascension
9. Pentecôte

Les fêtes mineures sont:
1. Sibket, la fête pour commémorer la prédication des prophètes que le Messie viendra pour racheter son peuple de la servitude;
2. Brahan, la fête pour commémorer le fait que notre Seigneur est venu dans le monde pour son illumination;
3. Nolwae, la fête de notre Seigneur comme "Bon Pasteur";
4. Gena, la fête pour commémorer la réalité de la naissance de notre Seigneur, pas un phénomène mythique;
5. Gizret, circoncision;
6. Kana ze Galilée, (fête de Kana de Galilée) quand le Seigneur a transformé l'eau en vin;
7. Debra zeit, il est considéré que le Second Avènement aura lieu sur le Mont des Oliviers. Il y a une journée où les fidèles offrent des prières spéciales pour être justes en cet événement solennel et du côté droit du Juge Suprême;
8. Megabit Meskel;
9. Ledete Simon, c'est la fête pour commémorer l'événement quand une femme pécheur (Marie-Madeleine) a lavé les pieds du Seigneur avec ses larmes et les a oints avec une pommade. Simon qui avait invité Jésus s'est plaint, mais le Seigneur lui a expliqué les choses.

Les 33 fêtes de la Bienheureuse Vierge Marie sont les suivantes:

1. Le jour où elle a été conçue.
2. sa nativité.
3. Le jour où elle a été emmenée au temple pour y rester quelque temps (Sa présentation).
4. La fête à laquelle elle a conçu le Christ.
5. Vol en Egypte.
6. Commémoration du jour où elle eut soif, son fils commanda le rocher et l'eau sortit avec laquelle elle étancha sa soif.
7. Le jour de la promesse où son fils lui assura que, pour elle, il aurait à l'avenir pitié des pécheurs.
8.Le sommeil de Marie (Asterio Mariam).
9. L'Assomption (Filseta), qui est célébrée pendant 16 jours, a été comptée comme une fête séparée.
10. Le jour où après sa mort elle a été révélée à tous est apparu à tous pour la première fois.
11. Deuxième apparition aux autres.
12. Apparition de la troisième fois.
13. Quatrième apparition.
14. Apparition de la cinquième fois.
15. Nous avons douze fêtes par an lorsqu'une fois par mois, le 21ème jour, nous commémorons sa mort ou sa naissance dans les cieux, ce qui en fait 31 fêtes en tout jusqu'à maintenant.
16. La 32ème fête est celle du jour où le résultat d'un infidèle avec un coup frappant l'icône, l'image de la Bienheureuse Vierge Marie, le sang a volé copieusement de l'image.
17. La 33ème fête est celle de la purification de la Bienheureuse Vierge Marie.

La mort de notre Dame est commémorée le 21 janvier dans le calendrier éthiopien, le 16 janvier, selon les estimations occidentales, et le 21 de chaque mois éthiopien est apparemment consacré à la Vierge. La Nativité est le 1er mai (le 26 avril à l'ouest et le 10 septembre (7 à l'ouest. Reckoning); son enterrement le 15 août (8 à l'ouest. Reckoning); l'Assomption le 16 août (9 ouest); (Le 29 novembre à l'ouest), sa conception le 16 décembre (le 12 décembre à l'ouest).

Nous avons donc les suivantes comme grandes fêtes de notre Dame:
- Conception
- Nativité
- Présentation
- Conçu du Seigneur
- Vol en Egypte
- Mort de notre Dame
- Supposition
- apparence

La fête de Kidane Mehret (Alliance de la Miséricorde) est un jour qui honore le pouvoir miséricordieux de Sainte Marie, la Sainte Mère. Il est conservé sur Yekatit 16 dans le calendrier éthiopien (calendrier grégorien du 24 février).

Les fêtes qui viennent chaque mois pendant le sont: Trinité, le 7 de chaque mois; Michael l'Archange, le 12t de chaque mois; le Covenant of Mercy, le 16 de chaque mois; l'Assomption de la Sainte Vierge, le 21 de chaque mois; la Mort de Notre-Seigneur, le 27 de chaque mois; et la naissance du Christ, le 29 de chaque mois.

Chaque chrétien a un saint patron et chaque famille a son saint patron dont l'anniversaire est commémoré de père en fils. Les mécènes les plus en vogue sont: Saint Michel Archange, Saint Gabriel, Saint Georges, la Vierge Marie, Saint Jean Baptiste, Tekla Haimanot, Gebre Menfese Kidus, Saint Petros etc.

Le livre Senksar est le calendrier qui contient une liste des saints à commémorer quotidiennement et leur brève histoire. Il y a beaucoup de saints martyrs et de confesseurs dont on se souvient. Les anges tiennent une place élevée dans l'église. Ils protègent les maisons, les églises, les palais et tous les lieux importants. Les chefs parmi eux sont St. Michael et St. Gabriel.

Certaines fêtes sont nationales et religieuses en même temps. Ceux-ci sont:

- Noël - Tahsas 29e E.C. (7 janvier)
- Épiphanie - Ter 11ème E.C (19 janvier)
- St. Michael- Ter 12th E.C (20 janvier)
- Bon vendredi
- Pâques
- Fête de l'Assomption-Nehassie 16e EC (22 août)
- La découverte de la vérité Croix- Maskaram 17e E.C. (27 septembre)

3. JEÛNE ET ABSTINENCE
L'église, dans ses premiers jours, a reconnu la nécessité pour ses enfants de "châtier le corps et de le soumettre", comme le conseille saint Paul. Le corps cherche toujours à maîtriser l'esprit; Outre les sources extérieures de tentation, "le monde", nous avons toujours avec nous une autre source qui fait partie de notre nature. C'est la raison de la mortification. Le déni de soi est dans les choses légales, ce qui nous permet de nous tourner avec beaucoup de sérieux vers les choses spirituelles. C'est pour ces raisons que l'Église éthiopienne a strictement respecté les injonctions de la Didascalie et a profité aux fidèles des jeûnes les plus longs et les plus austères du monde.

Le jeûne implique l'abstention de nourriture et de boisson. Des jours spéciaux sont fixés pour le jeûne. Tous les mercredis et vendredis sont des jours de jeûne car mercredi les juifs ont tenu un conseil au cours duquel ils ont rejeté et condamné notre Seigneur et vendredi ils l'ont crucifié. Les jeûnes sont ordonnés dans le Fetha Negest sont:
1. Rapide pour Hudadi ou Abiye Tsome (Carême), 56 jours.
2. Rapide des apôtres, 10-40 jours, que les apôtres ont gardés après avoir reçu le Saint-Esprit. Il commence après la Pentecôte.
3. Le jeûne de l'Assomption, 16 jours.
4. Le gahad de Noël (à la veille de Noël).
5. Le jeûne précédant Noël, 40 jours. Il commence avec Sibket le 15 Hedar et se termine la veille de Noël avec la fête de Gena et le 28 de Tahsas.
6. Le jeûne de Ninive, commémorant la prédication de Jonas. Il vient les lundi, mardi et mercredi de la troisième semaine avant le carême.
7. Le gahad de l'Epiphanie, rapide la veille de l'Epiphanie.

En plus de ceux-ci, il y a le jeûne de repentance qu'un homme garde après avoir commis le péché, étant imposé comme une pénitence par le prêtre pendant sept jours, quarante jours ou un an. Il y a un jeûne qu'un évêque garde au moment de sa consécration.

Il y a un jeûne de désir qu'un homme garde s'il pense qu'il augmentera sa valeur aux yeux de Dieu ou qu'il subjuguera son corps par d'autres bonnes œuvres. Les moines et les nonnes observent des jours rapides supplémentaires non requis par les laïcs. Toutes les personnes de plus de 13 ans observent les jeûnes de l'église. Le prêtre accorde rarement des dispenses. L'homme qui ignore ou néglige toute injonction de l'église n'est pas considéré comme un bon chrétien.

Le nombre total de jours de jeûne est d'environ 250 par an, dont environ 180 sont obligatoires pour tous, le reste étant réservé aux prêtres, aux moines, aux nonnes et aux autres groupes spéciaux de l'église. Les plus longues périodes de jeûne sont celles du Carême. Avent et Kweskwam (quarante jours précédant le jeûne du vol vers l'Egypte). Fast implique généralement un repas par jour à prendre le soir ou après 14h45.avec une abstention totale de la viande, des graisses, des œufs et des produits laitiers. Au lieu de cela, ils utilisent des céréales, des légumes et d'autres types d'aliments dénués de graisses. Fumer est une violation du jeûne.

Il n'y a pas de jeûne pendant que Noël, l'Épiphanie et la fête des cinquante jours sont célébrés. De Pâques à la Pentecôte, un homme peut manger et boire ce qu'il aime mercredi et vendredi. Il n'y a pas de jeûne si Noël et l'Épiphanie tombent un mercredi ou un vendredi. Le samedi et le dimanche, les gens peuvent prendre le petit déjeuner à 9 ou 9h30.

Des prières spéciales sont menées pendant les périodes de jeûne. Dans toutes les églises nous avons des services quotidiens du matin à 14h45 Les prêtres assistent régulièrement aux offices nocturnes et ils accomplissent le canon, ils restent dans les églises en prière incessante, et dans la tristesse réfléchissent et lisent leur psautier du chant du coq par la lumière d'une conicité, et tout au long de la journée manger du grain sec et boire de l'eau.


4. AVENT
Le but de l'église est de faire réfléchir ses enfants. Au cours de l'année, elle met à part deux saisons dans lesquelles elle imprègne les fidèles d'un esprit de ferveur pénitentielle. Une de ces saisons, qui s'appelle l'Avent, du mot latin adventus, (arrivée), embrasse environ cinq dimanches.

La loi et la pratique de l'église sont strictement observées, mais pas autant que pendant le carême. C’est le moment de préparer l’âme à la piété et à la pénitence pour la célébration appropriée et digne de la grande fête de Noël.

A l'avènement (Sibket, en amharique) un jeûne est gardé, le jeûne de Noël de 40 jours commençant le 15 Hedar et se terminant le soir de Noël avec la fête de Gena le 28 de Tahsas.


5. NOËL
Année après année, la saison de Noël apporte à l'esprit de tous les chrétiens l'histoire de l'Enfant dans la crèche, les bergers sur les collines de Judée, les chants célestes "Gloire à Dieu au plus haut", et le message de l'Angle attendu on était venu.

Liddet ou Gena est le nom éthiopien de Noël qui est marqué par des cérémonies spéciales. L'origine est fondamentalement la même que celle qui est universellement acceptée. Il est célébré le 7 janvier (Tahsas 29 E.C.) précédé d'un jeûne de 40 jours. La différence de date est due à un calendrier de divergence puisque le calendrier éthiopien est basé sur l'année de grâce 7 ou 8 ans après Anno Domini. Le Noël éthiopien coïncide avec la date de cette célébration dans la dispensation orthodoxe orientale.

Qiddus Bale Wold est un autre nom pour Noël en plus de Liddet ou Gena. Gena est également un nom pour un jeu de Noël joué par des garçons et des hommes adultes (comme Hokey).


6. SEMAINE ET SEMAINE SAINTE - HUDADI ET HIMAMAT
L'église a toujours enseigné la nécessité de la pénitence pour la justification. Elle a institué le Carême comme souvenir du jeûne de quarante jours de notre Seigneur dans le désert et comme moyen de sanctification pour ses enfants.

Pour l'Église orthodoxe éthiopienne, le Carême signifie une période de jeûne lorsque les fidèles suivent un programme rigoureux de prières et de pénitence. Ce jeûne est observé avec plus de rigueur que tout autre jeûne et c'est un test de son christianisme. Celui qui ne parvient pas à le garder n'est pas considéré comme un bon chrétien. Correctement observé dans annule les péchés commis pendant le reste de l'année. Les fidèles doivent s'abstenir de toute nourriture sauf du pain, de l'eau et du sel. Il se compose de 56 jours. Toutes les sortes de viande sont interdites, ainsi que les produits laitiers. Tous les jours de jeûne, un seul repas est autorisé et doit être pris dans l'après-midi, à 15 heures. ou le soir. Les samedis et dimanches, les gens ont le droit de manger le matin.

Les services quotidiens sont effectués dans toutes les églises. Chaque jour, les services ont lieu du matin à 14h45. Les prêtres assistent régulièrement aux services de nuit à partir de minuit jusqu'à 7 heures.

Qibela est le dimanche - avant l'ouverture du carême, lundi - quand les gens mangent à satiété. En prêté beaucoup ont grandi fatigué et mince.

7. SEMAINE SAINTE
Conformément à la chronologie du récit évangélique des derniers jours de la vie mortelle de notre Seigneur, il est naturel que le Triduum sacré des jeudi, vendredi et samedi se soit développé. Une "Semaine Sainte" spéciale s'est établie dans laquelle tous les fidèles ont revécu et ont reçu des grâces du mystérieux fondamental de la rédemption.

Le dimanche des Rameaux ou Hosanna est célébré avec des cérémonies appropriées avec des palmiers, des processions et des services spéciaux.

Puis suit la Semaine Sainte, la semaine des douleurs, l'Himamat. Pour certains, du jeudi après-midi au matin de Pâques, aucun morceau de nourriture, aucune goutte d'eau ne pénètre dans la bouche et trois jours sont appelés "Qanona". Les prêtres ne mangent ni ne boivent, mais restent dans les églises en chantant et en priant sans cesse. Aucune absolution n'est donnée.

JEUDI SAINT est un jour spécial dans lequel dans la masse on utilise du pain sans levain. Pour ceux qui le peuvent, il est dépensé à l'extérieur. Lorsque le jeûne est rompu tard dans l'après-midi, personne ne mange de pain ordinaire, un mélange de farine spéciale est mélangé et bouilli. Une messe solennelle est célébrée ce jour-là. La cérémonie de lavage des pieds se déroule le même jour, à l'instar de ce que notre Seigneur a fait aux douze apôtres à la dernière Cène. Tous les fidèles avec des âmes propres devraient communiquer le Jeudi Saint.


BON VENDREDI. Des milliers de croyants assistent au service liturgique solennel du vendredi saint. Il y a un sentiment de tristesse et de désolation. Tous les symboles, images et instruments utilisés dans la passion du Sauveur sont exposés publiquement dans l'église. Les hommes et les femmes vont à l'église pour se prosterner, y restant du matin jusqu'à 15 heures. l'heure de la mort de Jésus-Christ. Les croyants confessent leurs fautes de plus en plus graves au confesseur ou s'assoient en train de lire leur psautier.On croit que le vendredi saint, le sang est tombé du Christ sur la croix et a coulé dans la tombe d’Adam, et il ya eu environ 500 morts; le voleur de gauche a été envoyé dans les ténèbres, mais celui de droite est allé avant Adam au paradis. En ce vendredi, le diable était attaché avec des cordes et le Christ descendant au purgatoire (seol) envoyait au paradis toutes les âmes qui étaient dans les ténèbres (Seol). Le vendredi saint est un jour spécial pour la confession.


SAINT-SAMEDI est Qidame shur sur lequel la bonne nouvelle est sortie. Tout le monde qui jeûne passe le jour et la nuit dans l'attente. Cette nuit avant Pâques, beaucoup vont à l'église et passent la nuit à faire des prières et à se prosterner les mains crispées. La confession est entendue ce jour-là.


PÂQUES, la fête des fêtes est célébrée avec une solennité spéciale. L'église est remplie de parfum d'encens et de myriades de lumières. Le clergé est vêtu de ses meilleurs vêtements. Tous les gens tiennent des cierges allumés. Les salutations sont échangées, les tambours sont battus, les mains sont applaudies et le chant est entendu partout: "Notre résurrection est venue, hosanna." On entend des hommes dire: "Seigneur, Seigneur, prends pitié de nous." être un festival de notre bonne fortune et de notre bien-être! Ayons une autre aire de battage et une autre année si vous le voulez. "Des lettres ou des messages sont échangés entre amis et toute la journée est une fête spirituelle et physique, une commémoration de la plus sacrée de toute l'histoire - une période vraiment bénie des morts.

Les fêtes mensuelles

Edité par Aymero W et Joachim M., Église éthiopienne orthodoxe, publié par la mission orthodoxe éthiopienne Addis-Abeba en 1970.

Liens supplémentaires vers le calendrier:

http://www.senamirmir.com/theme/5-2001/gh/drgh.html

4.6
5
11
4
3
3
3
2
3
1
0